guillemetsUn bienfait accordé avec bienveillance
engendre l'amour. guillemets
Lao Tseu

Extraits d'un dossier sur  : "La méditation, une thérapie ?" (cf.références infra)

"Diverses recherches ont démontré que la méditation engendre des conséquences physiologiques, surtout caractérisées par le ralentissement du métabolisme (baisse des rythmes cardiaque et respiratoire, baisse de la production de gaz carbonique, diminution de la tension musculaire, ralentissement des ondes cérébrales). De plus, la relaxation et la réduction du stress que peut procurer la méditation pourraient avoir des bénéfices préventifs et thérapeutiques sur la santé.

Les techniques les plus étudiées sont la méditation transcendantale et la méditation de pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction).

La méditation aide à

 Réduire le stress et l’anxiété. En 2008, une revue de la littérature scientifique a été publiée au sujet de la méditation de pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction). Les auteurs ont conclu que cette technique (généralement testée après des périodes de pratique de huit semaines) réduisait efficacement le stress et l’anxiété. Cela se produirait tant chez les personnes en bonne santé que chez celles souffrant de maladies chroniques.

Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cancer, la pratique de la méditation de pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction*) conduirait à des améliorations de plusieurs symptômes psychologiques et physiques comme la réduction du stress, moins d’anxiété et de dépression, un plus grand bien-être et un renforcement du système immunitaire. Les études ont constaté en outre des améliorations de la pression sanguine, du sommeil et des symptômes de fatigue.

Réduire l’hypertension. Publiée en 2008, une étude pilote a évalué l’effet de huit semaines de méditation accompagnée de techniques de respiration chez 52 participants répartis au hasard en deux groupes (méditation et groupe témoin). À la fin des traitements, une diminution significative de la tension artérielle (plus de 10 % par rapport au groupe témoin) a été observée.

Diminuer les symptômes dépressifs des personnes atteintes de fibromyalgie. Une étude, publiée en 2007, a évalué l’effet de huit séances de méditation de pleine conscience (Mindfulness-Based Stress Reduction*) d’une durée de deux heures et demie par rapport à un groupe témoin (liste d’attente). Une diminution significative des symptômes dépressifs a été rapportée chez les participantes du groupe méditation immédiatement à la fin des huit séances et après une période de deux mois.

Réduire les symptômes de douleur chronique chez les personnes âgées. Une dizaine d’études concluent sur le fait que la méditation peut être une intervention aidant à diminuer l’ensemble de la douleur chronique. et pourrait être un ajout non pharmacologique prometteur à considérer dans le traitement de la douleur chronique chez les personnes âgées."

Pour en savoir plus :
-> * cf . sur ce site, dans "dossiers" : "méditation de pleine conscience et réduction du stress"
-> Cf : www.passeportsanté.net, article détaillé et références des recherches scientifiques menées.